16 mai 2012

l'éblouissante aventure / André Dhôtel

  Préface au tome V des œuvres, Gallimard/Hachette 1968. Le vagabond des étoiles – La peste écarlate- L’amour de la vie.     Avec raison chacun peut dire qu’il se passionne aux récits de Jack London parce qu’il ne s’agit que d’aventures dégagées de préoccupations littéraires, d’autant plus favorables au rêve qu’elles sont d’abord étroitement mêlées à une âpre expérience de la vie. C’est même presque toujours un jeu brutal où sont mises en avant des réalités banales, parfois atroces, et les idées les plus frustres... [Lire la suite]
Posté par noc00 à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2011

plutôt me faire tuer que de me laisser pendre !

  - Pour l'amour de Dieu! Yan! supplia Bill le Rouge, reprends tes esprits. Nous ne voulons ni te faire de mal, ni te tuer, ni rien de tout ça, simplement te pendre... - Je me ferai tuer, plutôt que de me laisser pendre.   in Yan l'irréductible de Jack London
Posté par noc00 à 10:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mars 2011

l'école de la mendicité

Le hobo doit être un artiste et créer spontanément, non d'après un thème qu'il va puiser dans ce que lui offre sa riche imagination, mais suivant le thème qu'il lit sur le visage de l'individu qui ouvre la porte : homme, femme ou enfant, bourru, généreux ou avare, enjoué ou méchant, juif ou chrétien, noir ou blanc, qu'il ait ou non des préjugés de race, qu'il ait l'esprit large ou mesquin. J'ai souvent songé que c'est à cet entraînement particulier de mes jours de vagabondage que je dois une grande partie de ma renommée de conteur.... [Lire la suite]
Posté par noc00 à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 janvier 2011

bzz! bzz!

"Les abeilles ne sont pas des êtres humains."Jack London, dernière phrase de la nouvelle La Force des forts
Posté par noc00 à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,